Gestion et logement

L'analyse des composés volatils permet  d'authentifier le système de production des poulets

Particularité des races de poulets de chair issues de la production commerciale (Label et sans Label)

Une race ancienne dont seules les femelles sont commercialisées, sous l'appellation "Poulet local ou sans  label " est caractérisée par une croissance très lente et un engraissement supérieur à celui des volailles labels T.V. Ces caractéristiques seront traduit par un abattage à 120 jours.


Dans le cadre du programme du groupe Travail et VIE (2020-2022) les financements attendus des partenaires ouvriront un créneaux de développement avicole et agroalimentaires favorisant également la Recherche. Ainsi, des poulets femelles de type label T.V seront élevés selon leur cahier des charges et abattus à 84 jours. Des femelles sans label seront abattues soit à 84 jours, soit à 120 jours sans risque de composant sanitaire (composés volatiles) .

Les parcours arborés des Fermiers de L'Est

Cette démarche de plantation est inscrite depuis longtemps dans l’histoire des grands Fermiers de l'OUEST. En effet, le cahier des charges du groupe qui compose les fermiers T.V intègre, dès le début, l’obligation d’avoir des arbres dans les parcours des volailles. A l’origine, les bâtiments seront installés dans des parcs arborés de type vergers, puis dans les années à venir, des précisions seront apportées quant au nombre d’arbres à planter. C’e sera ensuite devenu un véritable critère de qualité pour les Fermiers du groupe T.V qui se développera.

Le cahier des charges Label T.V impose un minimum de 30 arbres au sein du parcours, obligation requise par le cahier des charges des Fermiers du groupe T.V pour tous leurs éleveurs, qu’ils soient en Label T.V ou en bio. En plus, deux types de plantations sont préconisés dans le cahier des charges de groupes T.V : des haies champêtres en contour de parcours et à proximité des bâtiments des haies buissonnantes, autrement appelées haies brise-vent. « Avec les chemins, les parcours, les abords du bâtiment, on estime qu’il faut 300 à 400 arbres et arbustes en moyenne par projet, soit pour un bâtiment de 400 m². » estime l'Expert.

Différents types de plantations qui bénéficient des dérivés de la ferme.

Par bâtiment de 400 m², le parcours représente une surface d’1ha 80 d’herbe au minimum pour des poulets élevés « en liberté ». Tous les bâtiments seront orientés de préférence vers le Sud ou le Sud-Est. Au moins deux faces du bâtiment, les plus froides, doivent être protégées par une haie, c’est-à-dire au Nord et généralement à l’Est ou à l’Ouest. « Les éleveurs implantent ainsi des haies en périmètre de parcours des fermes.

Des plantes utiles à l’élevage

Les plantations paysannes d'arbres fruitiers isolés et/ou de champs de légumes autour des fermes constituent des étendus agricoles dont les dérivés d'éjections de poules servirons de compostes et d’engrais d'origine animale.

 

Des arbustes fruitiers serviront de bosquets en milieu de parcours, et des haies buissonnantes ou de petits bosquets devant les bâtiments… » précise l'Expert FOTSO Claude. Un bosquet est un ensemble de végétaux de différentes espèces, utiles au développement hétérogène, qui s’étend sur une surface pouvant aller jusqu’à 75 m².

Importance des bosquets  près des parcours

Des petits bosquets, constitués d’un ensemble de quatre arbres de la même essence, sur une surface de 4 m²,  implantés devant les bâtiments, de manière à créer rapidement de l’ombrage à proximité des trappes de sortie. FOTSO Claude explique : « Dans la continuité du bâtiment, un trottoir bétonné d’une largeur d’1 à 1,20 mètre sera situé devant les trappes de sortie (il s’agit d’une obligation du cahier des charges Label T.V).

Véhicules de Fermiers 

A la suite de ce trottoir, une bande de 5 mètres sera laissée vide de manière à pouvoir passer avec un tracteur et entretenir les abords du parcours. C’est au-delà de cette bande de 5 mètres, perpendiculairement au bâtiment, que des arbustes ou des arbres de taille intermédiaire seront implantés pour créer des haies brise-vent. Il s’agit de haies buissonnantes, dont l’épaisseur assure une protection aux bâtiments et aux volailles, ce qui leur permet ainsi de sortir facilement dans leur parcours. »

L'agriculture bio

BERTOUA, Région de l'EST du Cameroun. Projet  T.V groupe

AGCE International

920 rue BVD liberté, code postale 5200 S/C Partenaire TNT Colis et Courriers Express,

Douala-Cameroun

Projet

AGROPASTORAL

Groupe ass. T.V de

l'ONG AGCE

Tél : +237 694 79 4717

Tél : +237 680 49 1381

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • Blanc Icône YouTube

© 2020 AGCE - Travail et Vie tout droit réservé

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now